Rav Oury Cherki

Roch Hachana - Nouvel an au caractère universel

Une lettre aux Noahides

Publié sur le site du Centre Noachide Mondial



Toutes les fêtes du calendrier hébreu célèbrent des évènements ayant été vécus par le peuple d'Israël. Toutefois, ces évènements ont également une portée universelle, à tel point qu'en ce qui concerne Roch Hachana le caractère universel précède même le caractère national selon la tradition talmudique. En effet, de l'avis de certains de nos sages, Roch Hachana célèbre la Création du Monde, et de tous les avis c'est également le jour où notre matriarche Sarah a retrouvé sa fecondité.

Le souvenir de Sarah – son retour à la fertilité après une longue période de stérilité – est une source de joie pour le monde entier, comme l’ont enseigné nos sages: "de nombreuses femmes stériles sont devenues fécondes en même temps qu'elle". C'est-à-dire que la réussite du peuple d'Israël n'est possible que si elle est accompagnée d'un phénomène de libération universelle. C'est ce qui s'est effectivement passé en 1948 lorsque le retour du peuple d'Israël sur la scène politique a été accompagné de la libération de nombreux peuples du joug colonialiste.

Nos sages ont également enseigné que c'est en ce jour que Joseph est sorti de sa geôle. De tous les enfants d'Israël, Joseph est le porteur de la vocation universelle. Son objectif était de réparer l'Egypte, la plus grande civilisation de son temps, et cette mission débuta à Roch Hachana.

Enfin, suivons les évènements advenus au peuple d'Israël, nos sages ont enseigné que c'est à Roch Hachana qu'a cessé l'esclavage en Egypte. Bien que la sortie d'Egypte n'ait eu lieu que six mois et demi plus tard, lors de la fête de Pessa'h, le dur labeur s'était déjà arrêté à Roch Hachana. Ainsi, Roch Hachana symbolise la libération de l'esclavage économique, de l'asservissement des hommes par d'autres hommes. Cette libération est la condition pour recevoir pleinement le joug divin le jour de Roch Hachana.

Le commandement central de Roch Hachana est la sonnerie du chofar (corne de Bélier). Le chofar était sonné à l'époque de la Bible essentiellement pour marquer deux évènements – le couronnement du roi et la libération des esclaves. Nous pouvons ainsi comprendre que l'acceptation entière du joug divin n'est possible que par un esprit libre de tout esclavage, que ce soit celui des pulsions animales ou celui de l'homme envers son prochain.

C'est le message de Roch Hachana au monde entier.

כתוב למנהל האתר
כל הזכויות שמורות. Ⓒ תשע"ג (2013)