Rav Oury Cherki

Behar (Haftara) – Effet Papillon

Publié sur le site du Centre Noachide Mondial.



Avant que ne tombe Jérusalem aux mains des Chaldéens, le prophète Jérémie reçut le commandement d’acheter le champ de Hanamel son cousin, fait raconté dans notre Haftara (Jérémie 32, 6-27). Cet acte symbolique, réalisé dans les derniers moments avant la chute de la ville, signifie aux exilés que viendra l’heure du Retour à Sion: " Car, ainsi parle l’Eternel-Cebaot, Dieu d’Israël: De nouveau on achètera dans ce pays des maisons, des champs et des vignes " (id. 15).

 

Construction individuelle et construction collective

Les versets décrivant en détail la rédaction du contrat et son insertion dans un vase d’argile, la présence des témoins et la transmission de l’argent sont à l’origine de nombreuses lois, notamment celles de l’acte de mariage (kidouchine), réalisé par transmission d’argent ou d’un objet de l’époux à l’épouse (TB Kidouchine 2b). La similitude entre les lois relatives à la construction de la maison individuelle – le mariage – à un acte engageant la collectivité d’Israël – le retour à Sion – n’est pas anodine. L’existence de l’individu n’atteint sa pleine dimension que lorsque son propre développement est motivé par le bien de la collectivité, ainsi que l’ont formulé nos sages: celui qui réjouit des époux est considéré comme s’il avait reconstruit une ruine de Jérusalem.

 

Grand, Souverain et Redoutable

Le prophète Jérémie souligne aussi le contexte dans lequel s’insère la réparation de la collectivité – elle-même détail vis-à-vis de la réparation du cosmos: " O Seigneur-Elohim! C’est Toi qui as fait le ciel et la terre par Ta grande force et Ton bras puissant; rien n’est trop difficile pour Toi " (32, 17). La destruction du Temple n’est pas qu’un malheur national, c’est une profanation du Nom de l’Eternel! Alors que Moïse Le surnomma " Grand, Souverain et Redoutable " (Deut. 10, 17), Jérémie, dans notre passage, le surnomme juste " Grand et Souverain ", omettant l’adjectif " Redoutable ". Car " les mécréants caquettent dans Son sanctuaire, où est sa redoutabilité? " (TB Yoma 69b). La prière du prophète prend en compte le fait que la destruction du Temple entrave la connaissance de l’Eternel dans le monde entier. Et lorsqu’il évoque la sortie d’Egypte, il met l’accent sur sa signification universelle: " Tu as fait éclater dans le pays d’Egypte des signes et des prodiges, et pour Israël et pour l’humanité " (32, 20).

 

Les processus historiques à tous les niveaux

La réponse du Seigneur au prophète inclut elle-aussi un rappel de l’universalité de la providence suprême: " Je suis l’Eternel, Dieu de toute chair " (id. 27). Et Il ajoute: " n’est-il rien de trop difficile pour Moi? " (ibid.), indiquant que les processus historiques comprennent des renversements de situations politiques et de repentir d’Israël, dont les cheminements sont imprévisibles.

Telle est la voie de la Thora. Les actes des individus s’insèrent dans la réparation de la nation, qui s’insère dans la réparation de l’humanité, qui s’insère dans la réparation de l’univers. Ces quatre niveaux sont appelés, dans la littérature kabbalistique: chant simple, chant double, chant triple et chant quadruple. Le dernier chant est celui qui intègre tous les autres (voir Orot Hakodech du rav Kook, 2e tome, p. 444-445). Nous comprenons ainsi la capacité de l’individu à influencer des processus universels, et aussi qu’il est nécessaire de ne pas oublier notre responsabilité envers la réparation de l’univers. Tout l’univers.

כתוב למנהל האתר
כל הזכויות שמורות. Ⓒ תשע"ג (2013)