Interview du rav Cherki à la veille du 27 ‘Heshvan – Fête des Nations

Interview parue dans l’hebdomadaire "Giloui Daat", n°323, traduite par le Centre Noachide Mondial. Publié sur le site du Centre Noachide Mondial.



Chalom cher rav, qu’est-ce que la fête des nations?

La fête des nations est une fête qui est célébrée depuis quelques années en tant que fête des Enfants de Noé – les individus qui se sentent tenus par l’alliance de l’Eternel avec l’humanité ayant pour objet les Sept Lois de Noé, tel que conté dans le livre de la Genèse.

Le 27e jour du mois de ‘Heshvan est le jour où Noé sortit de l’arche, selon l’avis de rabbi Eliezer dans le Talmud. Certes, rabbi Yéhoshoua est d’avis que le jour de l’alliance avec Noé est le 27 Yiar, et l’on pourrait célébrer les deux dates. Mais nous avons jugé que sa singularité serait mieux mise en évidence lors du mois de ‘Heshvan, qui ne compte aucune fête, alors que le 28 Yiar célèbre la libération de Jérusalem.

Comment ce jour est-il célébré dans le monde?

Nous encourageons les Noachides à marquer ce jour, chacun à sa manière – par une fête, une étude, une action de bienfaisance, chacun selon son intérêt, sa culture. Par le passé, nous avons organisé en ce jour des festivités à Jérusalem, auxquelles ont participé des rabbins, des intellectuels, des chanteurs et le grand public.

Pourquoi ce terme ‘Enfants de Noé’, ‘Lois de Noé’ et ‘alliance avec Noé’? N’avons-nous pas tous Adam – le Premier Homme – comme ancêtre commun?

Noé a une particularité – c’est lui qui a redonné espoir au monde qui avait failli. Il nous a dévoilé que malgré l’échec du monde, Dieu désire encore établir une alliance avec l’homme. Il existe certes un concept d’Adamisme et de Bne Adam, qui s’est développé par l’entremise du rav Dynovisz, où l’accent est mis également sur la relation de Dieu à l’homme avant sa dégradation. Je l’accepte volontiers. Notre désaccord n’étant finalement que d’ordre sémantique.

Est-ce que votre vision est que le Grand Rabbinat d’Israël adopte ce jour comme fête nationale?

Avant tout il faut que les Noachides eux-mêmes adoptent ce jour. Dès l’instant où cette célébration sera répandue dans le monde entier, c’est tout naturellement que les Grands Rabbins béniront les personnes pieuses parmi toutes les nations. Aujourd’hui, il y a un intérêt fort de la part des autorités israéliennes – non seulement religieuses – à l’égard du phénomène noachide dans son ensemble.

כתוב למנהל האתר
כל הזכויות שמורות. Ⓒ תשע"ג (2013)