Rav Oury Cherki

Hanoukka - Un Hallel miraculeux

Kislev 5767



Selon Maimonide, la fête de Hanoukka a deux origines. Elle commémore tout d’abord le rétablissement de l’indépendance politique et religieuse après la domination séleucide et ses persécutions. En outre elle rappelle le miracle de la fiole d’huile qui a fourni de la lumière pendant huit jours au candélabre du Temple, alors qu’elle ne suffisait que pour un jour. Par conséquent, deux règles sont en vigueur pendant la fête. D’une part le Hallel, institué par les prophètes pour chaque délivrance (Pessahim 117a et Rachi), et l’allumage des lumières, en souvenir de la fiole. Les commentateurs se sont posé deux questions: pourquoi le Hallel est-il récite pendant huit jours alors que la victoire ne justifiait qu’un seul jour? Et d’autre part, pourquoi allumer les lumières le premier jour, alors que le miracle n’a commencé qu’à partir du deuxième jour? La réponse de Rabbi Menahem Hameïri pour la deuxième question est que comme la fête du premier jour est justifiée par la victoire, elle entraîne également un jour supplémentaire d’illumination. La réponse donnée par la Pessikta pour la première question est que le texte du Hallel comporte une phrase ayant trait à la lumière: "L’éternel est notre Dieu, il nous a illuminés", ce qui veut dire en substance que le Hallel aurait du suffire à un jour de fête, mais qu’un miracle a permis de le réciter pendant huit jours.

כתוב למנהל האתר
כל הזכויות שמורות. Ⓒ תשע"ג (2013)